Mars 500

 

Mission Mars 500

500-jour-noms-1.jpg

 

Img 0195

Merci à Romain Charles et à tout l'équipage de Mars 500  pour cette dédicace

img-0688-1.jpg

520 jours dans l'espace, en voyage intérieur, en Russie. Ainsi commence le 03 juin 2010, une expérience pour tester la résistance de l'homme lors de missions de longues durées. Six volontaires sont enfermés dans un vaisseau pour un an et demi. C'est le temps qu'il faudra pour aller sur la planète Mars, y séjourner 30 jours et en revenir.

Durant cette simulation sur Terre, les "astronautes" disposent d'un habitat de 200 m2, constitué de bidons aménagés, sans fenêtres, avec réserves de nourriture, d'eau et équipements divers. Des écrans de contrôles fournissent toutes les informations nécessaires au fonctionnement du vaisseau. Tout est prévu en cas de problèmes de santé et un médecin fait partie de l'équipage. Les communications avec la base se font dans les mêmes circonstances qu'elles se feraient entre Mars et la Terre, soit de 20 à 40 minutes d'attente entre une question et sa réponse. La vie à bord consiste à piloter et entretenir le vaisseau, mener des expérience sur les végétaux cultivés dans des serres, réaliser en permanence des mesures physiologiques. Le programme prévoit 8 heures de travail, 8 h de loisirs et 8 h de repos.

"Atterrissage et exploration" de Mars le 08 février 2011 par trois "astronautes".
"Retour sur Terre" le 04 novembre 2011.

Les objectifs de cette mission sont d'étudier les conséquences qu'impliquerait un voyage vers Mars, sur la santé, les capacités physiques, les échanges entre la base et le vaisseau, l'organisation du groupe. De tester les équipements, les outils et méthodes de télémédecine.

 

diego.jpg

 

Diego Urbina a aussi participé à une simulation d'exploration sur Mars, au Rio Tinto dans le sud-ouest de l'Espagne. En scaphandre et accompagné du rover Yemo, Diego Urbina a étudié un large canyon et récolté des échantillons analysés par le robot. Le module d'habitation Shee permet d'héberger deux astronautes.

Lors d'une journée porte ouverte où le public a pu visiter les installations, un concours a été organisé avec une question : que devront dire les premiers humains à leur arrivée sur la planète Mars ?
La réponse choisie a été : "Aujourd'hui Mars. Demain les étoiles".

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire