Les principaux cratères

Les jeunes cratères se reconnaissent à leurs éjecta brillants tout autour d'eux. Les plus spectaculaires sont ceux de Tycho, de Copernic et de Kepler.

 

Le jeune et brillant Tycho marque le centre du plus important système rayonnant de la face visible. C'est un cratère de 85 km de diamètre. Sa muraille comporte plusieurs rangs de gradins, son fond est parsemé de petites collines qui entourent une montagne centrale à trois sommets. Les éjecta de Tycho partent en ligne droite.

 

Copernic est le plus beau cratère de la face visible. Parce qu'il s'est formé dans la mer des Pluies, son aspect est différent. Les matières éjectées se sont étalées comme une toile d'araignée sur une surface de 500 km de diamètre. La muraille s'est effondrée en plusieurs gradins, son fond est plat au nord tandis que le sud est parsemé de collines. Au milieu le massif montagneux se compose de trois sommets.

Kepler est profond de 2 800 m pour un diamètre de 35 km. Ses gradins sont peu marqués, le fond, tourmenté, ne comporte qu'un faible relief central, quelques monticules et craterlets.

 

Entre la mer du Froid et la mer des Pluies, le cratère sombre Platon contraste avec les montagnes claires qui l'entourent.  Son fond est parsemé de minuscules craterlets et un impressionnant pan de muraille semble s'être détaché de la paroi. Platon est aussi appelé "le lac noir".

 

 

Aristarque, dit phare de la Lune est le plus brillant des cratères. Il est parfois bien visible dans la lumière cendrée. Il fait partie des cratères où ont été observés des phénomènes transitoires, tels que voiles et nuées.

 

Autres cratères concernés par des phénomènes transitoires : Platon - Tycho - Kepler - Grimaldi - Copernic

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×