Le futur

 

L'avenir de l'homme dans l'espace

      le 02 février 2010 

 

L'avenir du spatial américain de la Nasa reste incertain, avec l'abandon du programme Constellation et du retour de l'homme sur la Lune, puis l'arrêt en 2011 des navettes spatiales.

Seul le véhicule Orion renommé MPCV reste en projet, avec un vol inhabité en 2013 puis un vol habité en 2016, sans doute vers l'ISS.

 

(L'ISS sera précipitée dans l'atmosphère après 2020)

 

Autres futurs projets de la Nasa

Construction d'un lanceur lourd, véhicules de transport automatiques, systèmes de recyclage pour la survie dans l'espace, stations de carburants, moteurs magnétoplasmiques (Vasimr).

Etude et réalisation par des sociétés privées d'un moyen de transport d'équipages vers une orbite basse (ISS).

Observation de la Terre et du Soleil.

Détection des astéroïdes géocroiseurs.

Exploration robotique des planètes et satellites naturels du Système solaire.

Mise sur orbite d'observatoires pour l'étude de l'Univers.

 

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) n'abandonne pas la Lune. Son objectif est de réaliser un module lunaire automatique, puis un atterrissage de l'engin au pôle sud de la Lune, entre 2014 et 2020.

A suivre aussi avec d'autres pays, l'Inde, la Russie, le Japon, et la Chine qui envisage l'atterrissage d'un module dans la région du golfe des Iris de la Lune en 2013.

 

Après le retour de la dernière navette de la Nasa, Atlantis, le vaisseau Soyouz reste le seul en lice pour amener des astronautes vers l'ISS.  

Cependant des sociétés privées deviennent opérationnelles dans la réalisation des vaisseaux, pour le remplacement des navettes.

Comme Space X, la fusée Falcon et le vaisseau Dragon.  http://www.spacex.com/dragon.php

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×