Les télescopes spatiaux et terrestres

 

 

Tous les atomes émettent des longueurs d'ondes particulières de lumière.

L'atmosphère terrestre n'est pas un obstacle pour les ondes radio.
La radiation infrarouge est partiellement absorbée par l'eau des nuages, mais la lumière visible traverse l'atmosphère.
Les rayonnements ultraviolets sont arrêtés par l'ozone à une altitude supérieure à celle des nuages. Ils ne peuvent être détectés qu'avec des télescopes spatiaux.

Le spectre électromagnétique


Les premiers instruments sensibles aux rayonnements électromagnétiques invisibles furent les radiotélescopes. Du fait de la grandeur des ondes radio, il faut de très grands miroirs concaves pour obtenir des images à bonne résolution.

L'astronomie infrarouge étudie le Soleil et les planètes.

Les rayonnements X et gamma sont émis par des centres galactiques et des trous noirs puissants.


Télescopes spatiaux


Télescopes terrestres

 

Le télescope spatial Hubble orbite à 580 km au-dessus de la surface terrestre et échappe aux effets de flou de notre atmosphère. Sa résolution est dix fois supérieure à celle d'un télescope terrestre.

Hubble est un réflecteur dont le miroir primaire a un diamètre de 2.40 mètres. Ses caméras et ses spectrographes sont sensibles aux infrarouges, à la lumière visible et aux ultraviolets. Les images provenant de ses caméras sont recueillies de façon électronique puis renvoyées en faisceau sur la Terre.

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×