Les parallèles

 

Copie de img 2941

L'espace-temps - infiniment grand - peut être représenté comme une nappe tendue se déformant sous le poids des objets qu'on y dépose. Une bille légère sur la nappe tendue passe en ligne droite. Mais si on place une boule lourde au centre, la nappe est déformée et la bille légère ne va plus en ligne droite et peut tomber vers la boule lourde. La gravitation exercée par la boule lourde déforme l'espace-temps alentour, en le contractant vers elle.

L'espace-temps est à quatre dimensions et toutes les quatre sont déformées par la présence d'une masse.
(trois dimensions pour l'espace : largeur, hauteur, profondeur - une dimension pour le temps : la vitesse)
L'espace et le temps sont inséparables et s'influencent l'un et l'autre.
Le temps est relatif, il n'est pas absolu et dépend de l'observateur. Le temps diminue au fur et à mesure que la vitesse augmente.

 

La mécanique quantique - infiniment petit -décrit la manière dont se comportent les corps microscopiques : les molécules, les atomes ou les particules qui constituent les objets de l'Univers et les forces animant les objets.
Une théorie de la mécanique quantique donne une description spécifique des particules qui sont aussi des ondes pouvant se retrouver simultanément en deux endroits à la fois ou traverser des obstacles.


 

Histoire 37 - Deuxième chapitre

 

Img 2943

Alnitak alerte ses amis. Les coordonnées de la planète Zaurak sont semblables à celles de la planète Florès. Mais pas tout à fait. Sur la Lune Albert a suivi la trajectoire du vaisseau Kornephoros et a noté une différence. Le Kornephoros a été attiré par un objet, peut-être un résidu d'étoile massive dont le coeur contracté a formé un trou noir.  Ce trou noir comprend peut-être deux types d'horizons a dit Albert. Un horizon futur qui serait le trou noir par lui même, une région qu'on ne peut pas quitter une fois qu'on l'a pénétrée. Un horizon passé, une région où il est impossible de rester et dont on ne peut que sortir. Entre ces deux régions il y aurait un passage, un trou de ver.

Img 2941

Dans une vaste grotte, deux Zaurakiens traçent des lettres au sol.
- Un Univers parallèle dans l'énergie sombre où il demeure invisible.

Img 2944

Alnitak et Alnilam partent à la rencontre des Zaurakiens.
Peut-être savent-ils si l'Univers est fini ou infini.
Infini, il pourrait exister des Univers au-delà de l'horizon cosmologique. Cet horizon représenterait la distance à partir de laquelle on ne peut plus observer ce qui se passe. Cette distance que la lumière a parcouru depuis le Big Bang il y a 13.82 milliards d'années.

Img 2946

Les Zaurakiens disent que si l'Univers est infini, il y aurait plusieurs Univers parallèles et chaque Univers aurait son horizon sans pouvoir s'observer mutuellement.
Après le Big Bang, l'Univers aurait connu une expansion accélérée (comme un ballon que l'on gonfle rapidement). Cette expansion accélérée nommée inflation n'aurait pas cessé au même instant partout dans l'Univers. Il y aurait eu des sortes de bulles, chacune correspondant à un Univers.

Img 2990

Après avoir retrouvé le Kornephoros derrière les montagnes de la planète, Alnitak transmet toutes les informations au robot Albert.

Img 1481

Et sur la Lune Albert réfléchit ...
L'Univers est-il plat ou courbe ?
Avec un Univers fini, mais sans bord, il serait possible de repasser à proximité de son point de départ ?

Img 2951

Le Kornephoros quitte la planète Zaurak.
Le vaisseau et son équipage se dirige vers la lune Acamar.

Img 0940

Arrivés sur l'astre, chacun peut admirer Cursa, le second satellite de la planète Zaurak

Img 2956

L'équipage quitte le désert gelé d'Acamar et s'envole vers la mystérieuse Cursa.

Img 0939

Cursa ressemble étrangement à la lune de la Terre .

Img 1495

Des mondes parallèles s'influenceraient-ils les uns les autres, par une force de répulsion ?
Lys et Rose retrouvent Matar, restée en arrière du groupe.

Img 1622

L'existence de multivers pourraient-ils être mesurables dans le rayonnement du fond du début de l'Univers, dans cette grande quantité de lumière appelée fond diffus cosmologique ?

Img 2029

Le système solaire mesure environ 15 milliards de km.
Le Soleil se trouve à 26 000 années-lumière du centre de la Voie lactée.
La Voie lactée et les galaxies voisines forment un amas, le groupe local, où la gravitation est plus forte que l'expansion de l'Univers. Ces galaxies se dirigent dans la même direction à 631 km/s, vers le centre de LaniaKea, un superamas qui s'étend sur 500 millions d'années-lumière. Laniakea est entouré d'autres superamas. Ensembles ils ne sont qu'une infime portion de l'Univers. (1%)

Img 0238

Saiph et Matar perçoivent une lumière. Devant leurs regards surpris, une grande planète s'est élevée.

01096 1

A cet instant les robots reconnaissent la maison de Saiph tandis que Pégase et Mintaka atterrissent.

Img 0513

Dans le ciel lunaire, arrive le Kornephoros

Img 0942

 

Il était une fois, des mondes parallèles ?

 

Age de l'Univers : 13.82 milliards d'années.
La première lumière est l'horizon cosmologique. La lumière se déplace dans le vide et dans toutes les directions à 299 792 458 m/s ou 300 000 km/s

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site