Mesure en degrés

 

 

Pour se repérer, les hommes ont divisé le globe en lignes imaginaires, les parallèles et les méridiens, soit la latitude et la longitude. Latitude et longiture sont des mesures en degrés indiquant un point sur la Terre.

Le premier cercle imaginaire est l'équateur, une ligne à égale distance des pôles et qui sépare la Terre en deux hémisphères égaux. Les autres cercles sont tous parallèles à cette première ligne et numérotés en degré. La distance, ou latitude qui sépare un lieu de l'équateur est donnée par le degré parallèle sur lequel il est situé.

D'autres cercles appelés méridiens ou longitude, passent par les deux pôles et divisent la Terre en 24 quartiers. On mesure en degrés les méridiens par rapport au méridien zéro de Greenwich, en Grande-Bretagne.

 

La Terre est divisée en 24 fuseaux horaires correspondant aux 24 heures entre deux levers de Soleil. Dans chaque fuseau, l'heure est la même partout.

 

Les fuseaux horaires sont délimités par des lignes imaginaires, les méridiens, qui divisent la Terre en quartiers. Le méridien zéro (longitude) passe à Greenwich, en Grande-Bretagne.

Entre Paris et Pékin, il y a sept fuseaux horaires, donc sept heures de décalage. Comme la Terre tourne d'ouest en est, le Soleil se lève plus tôt à l'est. Ainsi, quand on va vers l'est, on ajoute les heures de décalage et au contraire quand on va vers l'ouest, on soustrait les heures de décalages.

Au même moment, quand il est midi en France, il est 19 h à Pékin, soit sept fuseaux horaires ajoutés (12 + 7).
Mais il est 7 h du matin à New York, soit cinq fuseaux horaires soustraits. (12 - 5)

 

 

 

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site