Les nuages et les orages

 

Les Nuages

 


Les nuages sont formés de gouttelettes d'eau en suspension dans l'air. Ces gouttelettes proviennent de la condensation de la vapeur d'eau contenue dans l'air. Cette vapeur d'eau est un gaz invisible.

Suivant le refroidissement du volume d'air et la condensation d'une partie de sa vapeur d'eau, on assiste à la formation du brouillard, de nuages hauts (cirrocumulus), de nuages intermédiaires (altocumulus), de nuages bas (cumulus), de nuages verticaux (cumulonimbus).


 

 

 

On distingue trois étages de l'atmosphère dans lesquels se forment les nuages. A l'altitude de formation des nuages, correspond leur composition.

- à l'étage inférieur, jusqu'à 2 km d'altitude, les nuages ne contiennent que de l'eau. Température de 0 à -10°

- à l'étage moyen, de 2 à 7 km d'altitude, les nuages sont mixtes, ils contiennent de l'eau et de la glace. Température de -10 à -35° 

- à l'étage supérieur, de 7 à 13 km d'altitude, les nuages sont de véritable nuages de glace. Température inférieur à -35°

 

 

 

 

 

Le Stratus constitue une couche grise claire uniforme couvrant la totalité du ciel. (1 km)

Le Nimbo-stratus forme une couche unicolore grise foncée et cache totalement le Soleil. (2 km)

Le Cumulus apparait souvent en corps séparés. (3 km)

L'Alto-cumulus est blanc et gris, souvent en dégradé et forme des boules plus ou moins réparties en bandes. (4 km)

Le Cumulo-nimbus est un nuage d'orage et prend la forme d'une enclume. (4 - 5 km)

L'Altostratus forme une couche homogène grise, légèrement striée. (5 km)

Le Cirro-cumulus est constitué de groupes de petits nuages séparés et forment le ciel "moutonné". (5 - 6 km)

Le Cirro-stratus forme un voile laiteux et du fait de sa faible épaisseur, il peut donner lieu à des phénomènes de halo autour de la Lune ou du Soleil. (8 km)

Le Cirrus est filamenteux et blanc et prend des formes très variées. (9 - 10 km)

 

Pict6854

 

 

 

 

 

 

Les Orages

 

Les nuages se forment quand l'air chaud et humide s'élève dans l'atmosphère, se refroidit et se condense en de fines gouttelettes d'eau. L'air chaud monte, l'air froid descend.

 

Les gouttes d'eau de la pluie

6697.jpg

6677.jpg

6688.jpg6678.jpg

 

 

 

Pendant un orage les puissants courants d'air poussent les gouttelettes d'eau et de glace à entrer en collision, provoquant ainsi une charge électrique. Les particules positives s'élèvent au-dessus des nuages, les particules négatives restent en-dessous.

Lorsqu'il y a suffisamment de particules, les négatives rebondissent sur les positives et  augmentent  la charge électrique.

Une étincelle géante se produit, c'est l'éclair.


Vénus dans la tourmente

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×