L'arc-en-ciel

 

 

 

Visible à l'opposé du Soleil, l'arc-en-ciel résulte de la dispersion de la lumière solaire dans les gouttelettes d'eau en suspension dans l'air, pendant une averse. Il est dû à la réfraction et à la réflexion des rayons solaires vers l'observateur. L'arc coloré présente le rouge à l'extérieur et le bleu à l'intérieur.

 

Parfois un second arc-en-ciel moins lumineux peut être aperçu au-dessus de l'arc primaire. Les couleurs sont inversées, avec le bleu à l'extérieur et le rouge à l'intérieur.

 

Quand la lumière pénètre une goutte d'eau, celle-ci agit comme un prisme et toutes les couleurs de la lumière, en passant de l'air à l'eau, vont être plus ou moins déviées.
Les rayons du Soleil arrivent en A, mais lorsqu'ils pénètrent dans la goutte d'eau, les rayons parallèles sont courbés, déviés en sortant en un autre point de la goutte. Entre un rayon entrant et celui sortant, il se forme un angle de 42° et les couleurs se forment donc en arc.

Si il n'y avait pas d'horizon, l'arc-en-ciel serait un cercle complet. Ce spectacle est réservé aux pilotes des avions et aux alpinistes qui font face au vide.


 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×