Créer un site internet

Ciel profond

 

 

 

Charles Messier, astronome français (1730-1817) observait le ciel profond à la recherche de comètes.
Afin de ne pas les confondre avec d'autres objets, il établit un catalogue regroupant une centaine de nébuleuses diffuses ou planétaires, d'amas d'étoiles ouverts ou globulaires et de galaxies spirales, elliptiques, lenticulaires ou irrégulières.

 

Le catalogue de Messier

Messier

 

Au Printemps, nous pouvons observer tous ces objets en une seule nuit, d'est en ouest.
C'est le Marathon de Messier
Les objets se trouvent dans les différentes constellations, et proches de certaines étoiles.

 

Constellation de la Grande Ourse

Ourse

 

M 101

M101

photo de l'ami Bruno

 

 

Les objets du ciel profond  (catalogues Messier - NGC - IC)

Objets

 

Les amas globulaires sont très dense en étoiles, plusieurs dizaines de milliers.
Ce sont de vieilles étoiles, réparties autour du centre de notre galaxie la Voie Lactée.

Les amas ouverts sont de jeunes étoiles, souvent nées à partir d'un même nuage de gaz.
Les Pléiades sont des amas ouverts.

L'explosion violente d'une étoile devient une supernova.
Ces débris traversent à grande vitesse le milieu interstellaire.
Les restes de supernova ont un aspect filamenteux.

Les étoiles naissent de la contraction d'un nuage de gaz et de poussière, appelé nébuleuse.
Les nébuleuses diffuses donnent naissance aux étoiles. La nébuleuse d'Orion est diffuse.
Les nébuleuses à émission émettent leur propre lumière et abritent de jeunes étoiles.
Les nébuleuses par réflexion réfléchissent la lumière des étoiles voisines.
Les nébuleuses obscures n'émettent aucune lumière.

Les galaxies sont un ensemble d'étoiles (cent milliards)  de gaz et de poussière. Elles sont spiralées, sphériques, elliptiques ou irrégulières.
Notre galaxie, la Voie Lactée, est spirale.

Les nébuleuse planétaires sont lumineuses et ont des formes très variées. Elles proviennent des étoiles mourantes.

Il existe aussi les astérismes, groupes apparents d'étoiles dans le ciel, mais qui sont en fait très éloignées les unes des autres ; et des nuages stellaires qui sont des parties très denses de la Voie Lactée.

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×