Premiers lanceurs

 

1950 - Première lanceur américain

 

En 1954, le gouvernement soviétique commande à Sergueï Pavlovitch Korolev un missile capable d'atteindre les Etats-Unis, depuis le sol russe pour répliquer à une éventuelle attaque des Etats-Unis.

 

Le 29 juillet 1955, le porte parole du Président Eisenhower annonce que les Etats-Unis ont l'intention de lancer un satellite artificiel autour de la Terre. Cette annonce est confirmé au mois d'août par un scientifique, au cours du 6ème congrès astronautique à Copenhague.

Le 02 août 1955, le Président de la déléguation soviétique à Copenhague annonce le lancement d'un satellite artificiel au cours des deux prochaines années.

 


R-7

 

A la tête d'une section chargée de la construction des fusées, Sergueï Pavlovitch Korolev met au point un puissant lanceur, la fusée R-7. Avec quatre moteurs d'appoint, autour d'un corps central, alimentés par une turbopompe, la fusée R-7, baptisée Semiorka, est un puissant lanceur d'une poussée de 500 tonnes. Avant la mise à feu, il faut procéder à une longue préparation. Couchée sur une plate forme et tractée par une locomotive, Semiorka est redressée sur son pas de tir où commence le remplissage des réservoirs d'oxygène liquide et de kérosène.

Après trois échecs de lancement, le quatrième tir de la R-7 est un succès. La fusée atteint sa cible située à 6 500 km.

 

Dessins de la fusée Semiorka par Sergueï Korolev

Korolev

Semiorka


Génération des R-7

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×