Premier vol dans l'espace

 

En 1939, la performance des scientifiques allemands reste sans égal.

Dans l'armée allemande, les travaux militaires sont consacrés à des missiles puissants, des bombes téléguidées, des fusées énormes.

Dans la base de recherche de Peenemünde, une fusée d'une grande technologie est développée, sous la direction de Wernher von Braun. La fusée  A4, de 14 mètres, se propulse à plus de 5 000 km/h sur une cible d' une distance de 320 km et atteint 90 km d'altitude. Elle devient ensuite la fusée V2 et est opérationnelle. L'avance des allemands dans le domaine technique aéronautique ouvre la voie au lanceur à combustible liquide.

Pendant la seconde guerre mondiale, la plus grande usine souterraine au monde "Mittelwerk" est allemande. C'est ici que la fusée V2 est fabriquée en série, dans d'immenses laboratoires et ateliers. Dès 1944, Londres subit les premiers bombardements...

En 1945, l'armée américaine récupère des fusées V2, des documents scientifiques consacrés à la fusée et 104 ingénieurs allemands issus de la base de recherche de Peenemünde. Ils font signer un contrat à leurs prisonniers scientifiques qui devront travailler pour eux, aux Etats-Unis. Parmi eux, Wernher von Braun.

De son côté l'armée soviétique trouve dans les ateliers de fabrication de Mittelwerk des fusées V2, des documents, des schémas de construction importants qui seront étudiés par leur spécialiste en fusée, Sergueï Pavlovitch Korolev. Cinq mille scientifiques allemands sont déportés en Union Soviétique. Parmi eux, Helmut Gröttrup, brillant collaborateur de Von Braun, qui lancera la première fusée soviétique. Sept ans plus tard, tous seront rapatriés en Allemagne.

 

  

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×